Rochefort-en-Terre

Ce grand bourg entouré de vallons, regroupe une centaine de maisons dans la cité perché sur un éperon rocheux. Dotée d’une riche architecture et d’une harmonieuse décoration florale, elle regroupe également nombre d’artisans d’art, de peintres et de boutiques que l’on découvre en se baladant dans les rues et venelles de cette « Petite Cité de Caractère« , également « Village Fleuri 4 Fleurs« . La cité se situe à proximité du Village Vacances La Lande du Moulin et se découvre facilement à pied et chaque soir les ruelles des vieux quartiers sont doucement éclairées pour mettre en valeur l’architecture magique des lieux.

L’ARCHITECTURE

En flânant dans la cité, une grande impression d’unité et de simplicité se dégage, due à l’omniprésence de la pierre, des géraniums et des lierres. Et pourtant, quand on y regarde de plus près, quelle diversité ! Tous les grands courants architecturaux sont représentés ici : maisons à pans de bois et bâtiments de style gothique côtoient demeures de la Renaissance, hôtels classiques et même l’art éclectique du XIXème siècle. Que de trouvailles, que de détails originaux aussi, dans le traitement des façades, encorbellement en pierre, dans la décoration des frontons de lucarnes, des linteaux de portes et de fenêtres !

Que de ruelles, de venelles et de successions d’escaliers débouchant sur de secrets logis ou de somptueux panoramas. La qualité actuelle de ce patrimoine architectural s’explique par la puissance et la richesse des seigneurs qui se sont succédés mais aussi grâce à la passion et au sens esthétique des derniers propriétaires du château, les peintres américains Klots.

En juillet 1793, le château est démoli par les armées républicaines. Seul le corps de bâtiment, abritant les écuries, est épargné. Acheté par les Klots en 1907, ils font naître, par étapes successives, un nouveau château. En premier lieu, il édifie avant la première guerre mondiale, une tour à la fonction des deux ailes. Entre 1925 et janvier 1927, il ajoute une autre tour à l’extrémité de l’aile sud et greffe sur les façades côté cour, des lucarnes d’époque gothique et renaissance provenant de la démolition du château de Keralio à Noyal Muzillac.

Monument phare de Rochefort-en-Terre, le château est ouvert au public de Mai à Septembre. Le musée évoque l’histoire de la propriété où sont rassemblés coiffes bretonnes et objets traditionnels de la vie rurale, peintures et collections diverses. La visite du musée se poursuit par celle du parc du château.

Vous pourrez découvrir les maisons à encorbellement encore prononcé, du XVIème siècle mais avec des soubassements de pierres tel que le « Café de la Pente » dans le vieux bourg- maison « à porche ». Également les maisons à façades plates du XVIème siècle et surtout du XVIIèmesiècle où l’utilisation du pan de bois se réduit à l’étage ; pour devenir parfois très secondaire (telle que la « maison de la paumelle » Rue Notre Dame de La Tronchaye).

A l’inverse, la construction en pierre est ici précoce, exploitant le schiste local où les parements de granit du château, conjuguant, encore au XVIèmesiècle, les techniques à la tradition médiévale du pan de bois, comme l’encorbellement, et les motifs décoratifs du gothique flamboyant monumental (choux frisés et accolades), telles les maisons à fronton Rue Notre dame de la Tronchaye.

Ce mélange d’influences allié aux contraintes du site, des matériaux, donne à l’architecture Rochefortaise des aspects très originaux, en créant de petits ensembles où l’imaginaire joue à plein, mais avec aussi quelques constantes: moulure horizontale en pierre courant d’une maison à l’autre, oculus, portes et lucarnes à frontons ouvragés, recherche de la symétrie, escaliers en façade.

LES ENSEIGNES

Durant votre visite à Rochefort-en-Terre, ne manquez pas de lever les yeux pour admirer les enseignes des boutiques et artisans. Parfaitement intégrées au paysage urbain de la cité, elles constituent une curiosité à elles seules. Dans l’esprit de la politique conduite par les Petites Cités de Caractère, le village encourage la pose d’enseignes de style intégrées à la façade et à son environnement, favorisant la mise en valeur du bâtiment, et ainsi du patrimoine architectural urbain.

LES ARTISANS

Flâner dans les rues de Rochefort-en-Terre, c’est également l’occasion de découvrir les nombreux artisans installés dans la cité, travaillant les matières avec savoir-faire. L’artisanat rassemble de nombreux métiers ou techniques offerts aux visiteurs en quête d’authenticité. C’est dans cette cité, riche de son passé, que sont venus s’installer peintres, graveurs, céramistes, tourneurs sur bois, fileur de verre, potiers… Ils travaillent le cuir, fabriquent des jeux en bois, des soufflets, des bougies, des savons, du pain d’épice… Au détour des rues et venelles, découvrez le savoir-faire de ces artistes qui vivent et travaillent ici à l’année. Vous pourrez constater également la présence de plusieurs galeries d’art et d’antiquaires.

Consulter le site de Rochefort en Terre